Patrimoine

Eglise St Georges

Edifice d’origine médiévale, reconstruit au XVIIe siècle puis repris et agrandi aux XVIIIe et XIXe siècles, l’église de Pact se distingue par son porche et son clocher massif au-dessus du chœur. L’aménagement intérieur renvoie au style néo-gothique.

Mentionnée dans un acte de 1090 par lequel Guy de Bourgogone se fait céder la moitié de l’édifice, l’église médiévale est ruinée au moment des guerres de Religion et seules quelques pierres de remploi (porte au linteau en bâtière dans le bras nord du transept, baie romane de l’autel) pourraient encore en témoigner. Reconstruite sur de plus amples dimensions au XVIIe siècle, l’église est alors précédée du porche actuel qui porte un décor de masque humain. Clocher et nef sont refaits en 1788, tandis que le chœur et la sacristie sont repris en 1841, avant que l’actuelle flèche ne soit érigée sur le clocher en 1843. Des travaux de reprise d’ensemble ont lieu à partir de 1871, aboutissant à un aménagement intérieur (enduits, mobilier) dans le style néo-gothique, aujourd’hui largement conservé. Sous l’autel néo-gothique serait conservé l’ancien autel, gravé d’inscriptions révolutionnaires lors de l’affectation de l’église en Temple de la Raison, sous la Révolution.